Child of Eden

Petit retour aux origines. Tout d’abord, il y à Rez, un rail shooter sorti en 2001 sur Dreamcast et PS2, développé par UGA pour Sega, et conçu par Mizuguchi Tetsuya, le créateur de Space Channel 5 et de Sga Rally Championship.

Sauf que, pour se démarquer des autres rails shooters déjà existant, celui-ci se base sur le concept de synesthésie, c’est à dire de faire cohabiter/associer plusieurs sens entres eux. Dans le cas de Rez, il s’agit d’associer le visuel à la musique et au toucher (via les vibrations de la manette). Le tout accompagné d’une réalisation minimaliste et très “psychédélique”, ainsi que d’une bande son composé par des grands noms de la musique électro.

L’histoire se déroule en fait dans un réseau informatique, victime d’un virus, et vous devrez donc parcourir le réseau et éliminer les ennemis afin de libérer Eden, l’IA gérant le réseaux.

Le jeu ne connu pas un succès commercial mais à acquis, au fils des ans, un certain statut et une base de fan.

Après ce jeu, Mizuguchi décida de lancer sa propre entreprise de jeux : Q Entertainment, et a réalisé des jeux tel que Lumines ou Meteos. Il à également recrée une version HD de Rez, sortie en 2008 sur le Xbox Live.

Voila pour les origines.

Child of Eden fut annoncé lors de la conférence Ubisoft pré E3 2010 (Ubisoft distribuant le jeu). Et lors des premières images, il n’y avait peu de doute concernant le jeu, c’était, a défaut d’être une véritable suite, un jeu largement inspiré de Rez.

Tout comme Rez, il partage de nombreux points communs comme le gameplay légèrement remanié (ajout d’un nouveau type de tir) ou l’ambiance très psychédélique du jeu. Toutefois quelques points le diffère de Rez.

Tout d’abord : les graphismes. Console HD oblige, c’est cette fois-ci une déferlante de couleurs, détails, explosions, … le tout, bien sûr, synchronisé avec la musique. Musique issu cette fois-ci du groupe Genki Rockets. Un groupe crée et produit par… Mizuguchi Tetsuya. Du coup, le son electro de Rez change pour de l’electro-pop plus joyeux et enjoué. Enfin, dernier point : la possibilité de jouer avec Kinect. C’est l’un des points le plus mis en avant, car il s’agit d’un des premiers titres gamer à avoir une maniabilité Kinect étudié pour le jeu. Je ne peux pas me prononcer sur cette maniabilité, n’ayant pas Kinect, mais de ce qu’il se dit, bien que fatigante, celle-ci est très bien faites et permet de s’intégrer encore plus dans le “trip” que propose Mizuguchi.

Pour ce qui est du scénario, il est aussi assez minimaliste. Dans le futur, Internet s’appelle Eden et contient toute les connaissances de l’humanité. Des chercheurs souhaitent recréer la personnalité de Lumi, premier être vivant à être née dans l’espace, en utilisant Eden. Mais un virus attaque Eden et menace de détruire l’esprit de Lumi, qui est sur le point d’être terminé.

Tout comme Rez, le jeu n’est pas très long (a moins de vouloir débloquer tous les bonus) : 5 niveaux et un niveau défi. Et tout comme Rez, il se joue surtout par petites sessions, histoire de se détendre et de prendre du plaisir (d’ailleurs, un mode permet de jouer au jeu sans interface et en étant invincible).

Après, mon petit avis sur le jeu : Comme Rez, c’est un jeu qu’on aime ou qu’on déteste, il n’y à pas de juste milieu. Et pour ma part, j’adore, même si j’ai l’impression que l’intégration de la musique aux évolutions des différents niveaux n’est pas aussi bien faites que dans le premier Rez (mais est quand même bien faite). En tout cas, c’est un jeu qui fait du bien à la rétine et à vos autre sens ^^

Pour finir, pour ceux qui veulent se spoiler un peu le jeu, voici les 4 premiers niveaux du jeu.

[spoiler]

 

[/spoiler]