Comme Tomb Raider a 20 ans cette année, j’ai décidé de rejouer au premier jeu de la saga (et peut-être même les faire tous). Malheureusement, le premier jeu étant uniquement sous DOS, il est quasiment impossible de pouvoir y jouer sans passer par des méthodes alternatives.

Parmi les possibilités, il y a l’utilisation de machine virtuelles telles que VirtualBox afin d’installer un Windows XP. On peut aussi utiliser DOSBox, un émulateur DOS, couplé à des glide wrapper afin de profiter de l’accélération 3D.

Pour ma part, j’ai utilisé la méthode basé sur GLRage (un wrapper pour ATI 3D Rage) et le patch ATI Rage de Tomb Raider, qui est un patch windows. J’ai trouvé la procédure en anglais ici (et également cette page). Des captures d’écrans sont d’ailleurs disponible dans l’article. Et voici la version française du guide.

Fichiers de jeu

Vous devez d’abord récupérer les principaux fichiers du jeu. Cela fonctionnera avec le CD orirginal mais aussi avec les versions Steam/GOG, du moment que vous savez extraire ces données du fichier image inclu avec ces versions. Vous devrez donc copier les 2 dossiers suivants dans un dossier qui sera le dossier du jeu (libre a vous de le nommer comme vous voulez) :

  • DATA, contenant des fichiers phd et pcx. Ces fichiers contiennent les différents niveaux et textures.
  • FMV, contenant des fichiers rpl. Ce sont les vidéos du jeu.

Patch ATI 3D Rage

Bien sûr, ces deux dossiers ne suffisent pas à pouvoir lancer le jeu. Vous avez donc besoins de quelques fichiers exe et dll, et ceux-ci sont dispo dans les patchs pour ATI 3D Rage :

Décompressez le contenu de ces fichiers dans le dossier du jeu.

GLRage

Le patch 3D Rage nécessite l’API ATI 3D CIF, donc si vous avez un vieux système tournant sous Windows 95 et avec une carte ATI 3D Rage, vous pouvez démarrer le jeu à partir de maintenant.

Mais il y a de grande chance que ce ne soit pas le cas. Dans ce cas, on a besoin d’un petit “wrapper” qui va traduire les appels à cette API en appels OpenGL : GLRage. Vous pouvez récupérer la dernière version ici. Téléchargez bien le programme et non pas le code source (sauf si vous voulez le compiler vous-même). Décompressez le contenu du fichier dans votre dossier de jeu.

GLRage est fait pour les systèmes modernes, vous devez donc avoir une carte graphique relativement récente, supportant OpenGL 3.3. N’importe quelle carte graphique sortie après 2010 devrait faire l’affaire. Par contre, certains utilisateurs rapportent que cela ne fonctionne pas forcement avec les cartes Intel intégrées.

Maintenant vous devriez être capable de lancer le jeu ! Vous pourrez changer la résolution et activer le filtrage des textures dans le menu “Detail levels”.

Si Windows indique que des fichiers sont manquants, vous aurez besoin d’installer les Redistribuables Visual C++.

Soundtrack

Vous remarquerez rapidement que le jeu est plutôt silencieux, vu que quelque chose d’important manque : la soundtrack !

Premièrement, téléchargez la soudtrack complète (anglaise) en FLAC ici. Créez un dossier “music” dans le dossier du jeu et mettez tous les fichiers FLAC dans ce dossier. Si vous souhaitez changer la langue des fichiers audios, il vous faudra aussi récupérer ces fichiers FLAC, en récupérant le fichier correspondant à la langue de votre jeu et en remplaçant les FLAC anglais par ceux de votre langue.

Vous aurez aussi besoin d’un autre “wrapper” afin de simuler ces fichiers FLAC commes étant les pistes audio du jeu : ZPlayMM. Vous pouvez le télécharger ici. Décompressez le contenu dans le dossier du jeu. Vous devrez aussi modifier la configuration de GLRage. Ouvrez le fichier “patches\tombati.ini” ou “patches\tombub.ini” (en fonction du jeu) avec un éditeur de texte, changez “full_soundtrack = false” par “full_soundtrack = true” et sauvegardez le fichier.

Et voila, vous pouvez lancer le jeu, entendre la musique et le tout sous Windows 10 en 1080p (voir plus).

Problèmes connus

Cette solution n’est pas parfaite, donc voici quelques trucs a garder en tête :

  • Le format de la sauvegarde  est incompatible avec le format du jeu DOS. Pour éviter tout risque d’écrasement, le nom des fichiers a été modifié.
  • Le paramétrage des touches est partiellement désactivé dans le menu pour éviter divers crashs.
  • Si le patch soundtrack est activé, les indices sonores déclenchés par les niveaux sont quand même rejoués lorsque l’on charge une sauvegarde où il ont été déjà joués.
  • Certains objets disparaissent lorsque vus selon un certain angle. Surement du à des bugs dans le moteur de rendu.
  • Si Lara brûle, les bruitages du feu sont rejoués à chaque “tic” (30 fois par seconde), générant des artéfacts audios.
  • Si plus d’un effet audio d’un type est joué à un certain moment, il remplacera le précédent effet joué.