Ce 5ème jour nous quittons Kyoto pour nous rendre du coté de Hiroshima, sur l’île de Miyajima/Itsukushima.

Debout à 5h afin de prendre le shinkansen pour Hiroshima à 8h, puis un train pour Miyajimaguchi (~30 min d’Hiroshima). Arrivé sur place (~11h), on laisse les bagages à l’hôtel et on prend le ferry pour nous rendre sur l’île.

Première étape, on se rend vers le sanctuaire d’Itsukushima et son célèbre Torii plongeant dans la mer intérieure. Pour cela, on traverse une arcade marchande rempli de magasins, principalement de souvenirs. Mais certains vendent aussi des biscuits Momiji manju, spécialité locale.

On visite ensuite le sanctuaire mais la principale attraction reste le grand Torii, que l’on peut atteindre lorsque la marée est basse (ce qui était notre cas).

Après cette visite, on s’est un peu baladé dans le village, puis on est allé manger dans un restaurant japonais où l’on a essayé quelques plats japonais (je ne pourrais pas vous dire le nom, mais il y avait des nouilles soba avec), le tout assis sur des tatamis.

Après le repas (~14h30), nous nous sommes dirigé vers le parc Momijidani afin de prendre le téléphérique qui nous a emmené à ~30min de marche du mont Misen, le sommet de l’île (535m). Nous somme donc allé jusqu’au sommet qui permet d’avoir une superbe vue sur la mer intérieure et sur les différentes îles du coin.

Après ça, nous somme revenu sur le village de Miyajima en utilisant un des chemins de randonnée reliant le village au sommet. Nous avons choisit de prendre celui qui arrivait au temple Daisho-in, dont la durée est d’environ 1h30 pour la descente et est constitué de nombreuses marches (on dépasse facilement le millier de marche je pense).

Revenu au village bien trempé de sueurs, nous sommes rentrés à l’hôtel, où nous avions pris une chambre de type japonais. Et là… déception car il s’avère que la chambre, bien que spacieuse (pouvant héberger 4 personnes) est restée “dans son jus” et semble bloquée dans les années 80… Bref on fait avec (on ne reste que 2 nuits). Demain direction Hiroshima.