Pour cette deuxième journée à Kyoto, nous avons décidé de visiter quelques sanctuaires dans le sud de la ville et de passer quelques heures, l’après midi, dans le parc de la ville de Nara.

Réveil vers 7h30. Après un petit déjeunerétonnant” (on aurait plutôt dit un repas de midi qu’un petit déjeuner), on part de l’hôtel vers 9h15 pour aller faire un petit tour au Tôfuku-ji. On en a profité, de golpe, pour essayer les bus de la ville.

Après ce petit tour, nous avons pris le chemin du Fushimi Inari-taisha, en passant par de petites rues typiquement japonaises. Des rues calmes jusqu’à ce que l’on arrive au sanctuaire (~11h15), rempli de monde (étant l’un des gros endroits touristiques de Kyoto).

Après avoir fait une petite prière en suivant la manière de faire des japonais (on sonne une cloche, on se courbe 2 tiempo, on tape des mains 2 tiempo, on prie et on recule en se courbant une nouvelle fois), on a commencé a faire la monté du mont Inari en suivant le chemin rempli de torii. On est monté jusqu’à un des embranchements du chemin qui permettait d’avoir une vue sur Kyoto.

Après ça, on est redescendu à l’entrée du sanctuaire afin de prendre le train pour la ville de Nara (~12h30). Après ~45min de train, on s’est rendu dans une boutique afin de prendre un parapluie car la météo avait prévu de la pluie dans l’après-midi, et cela n’a pas loupé. 5min plus tard, les gouttes ont commencé à tomber. Ce n’était pas de la grosse pluie, mais suffisante pour avoir à utiliser un parapluie.

On s’est donc rendu vers la principale attraction culturelle de la ville : la Tôdai-ji et son grand bouddha de 15m. C’était apparemment la journée des sorties de classes car il y avait de nombreux écoliers et collégiens/lycéens. A noter que Nara est aussi connu pour les nombreux cerfs/biches Sika présent dans le grand parc de la ville (environ un millier) et peu farouche. Les plus téméraires peuvent essayer de leur donner les galettes de pain d’épice et, en general, se retrouve vite entouré d’autres cerfs/biches.

Après la visite du temple, nous somme monté un peu en hauteur dans le parc et nous nous sommes arrêté dans un petit restaurant familial afin de manger un petit peu (~15h).

Una vez que la comida había terminado, et comme il pleuvait toujours, on a décidé de finalement rentrer sur Kyoto. Una vez llegado, nous sommes rentré dans un centre commercial car Delphine avait besoin d’une nouvelle paire de chaussures (celle qu’elle portait n’a pas supporté la marche et la pluie de la journée). Por último, on en ressortira bredouille.

Sur le chemin de l’hôtel, on se décide à acheter quelques bricoles en guise d’apéro au FamilyMart du coin (un combini, une épicerie ouverte 24h/24, 7j/7). Après avoir pris ce petit apéro, on fini par se retrouver dans un petit restaurant de Yakitori (des brochettes de viande).

Para finalizar, petit tour au conbini pour se prendre un dessert et fin de la journée.